Exposition PEINTURE2020MALEREI,
Ludwig Museum, Koblenz, Allemagne,
avril-juin 2012.

PEINTURE2020MALEREI, est le fruit d'une collaboration franco-allemande qui a débuté en 2008. Il questionne le statut de la peinture d'aujourd’hui et de demain. Ce projet de recherche a été mené entre enseignants étudiants de l’ Ecole des Beaux-arts de Toulouse et la Hoschule Mainz (Ecole d’art de Mayence) et également jeunes artistes. Ce projet a pris fin sur deux expositions collectives, celles de Koblenz, Allemagne et du L.A.C, Sigean.
Plus d’informations sur:
www.malerei2020peinture.com



au Koblenz Museum, un papier peint et une toile étaient présentés.
Le papier peint reprend des éléments existants (puce éléctro-magnétique, puce, épée, fourchette, poupée gonflable) sur une série de cinq toiles produites en amont. Ce travail amène le spectateur à s’interroger sur le statut de la peinture dans l’histoire et de ses limites; de l’artisanat à l’art, du statut unique à la reproduction et de ses différentes interprétations.
La toile dans laquelle une poupée gonfable était représentée (Du féminisme triangulaire et sériel sur quatre mètres carré accompagné de relativisme solutionnaire et abyssal) était exposée au 1er étage du musée.


Wallpaper made for the Malerei2020peinture exhibition within the context of the Franco-German research ( with Mainz’s school questioning the Painting of the future) at the Koblenz Museum, Germany.
This wallpaper uses existing elements (microchips, flea, sword, fork) in a series of five canvas painted before.
This work brings the viewer to question the painting status in History of art and its limits ( from handy craft to art, from uniqueness to multiplicity…).
Crédits photos : © David Mozziconacci, 2012